Chaire de recherche du Canada en économie politique internationale et comparée (CRÉPIC)
augmenter la taille du texte Diminuer la taille du texte imprimerBookmark and Share
Corinne Grenier

Corinne Grenier est professeur senior à Euromed Management (Ecole de Management de Marseille, France), où elle est le coordinateur scientifique de la Chaire Santé-Social. Elle est aussi chercheur affilié au laboratoire Cergam, Aix-Marseille Université.

Elle a obtenu son doctorat en 1997 et son HDR (Habilitation à Diriger des Recherches) en 2008, à l’université de Paris-Dauphine.

Ses domaines d’enseignement sont relatifs à l’innovation, la gouvernance et le management de dispositifs intégrés de santé, les pratiques professionnelles qui émergent de ces nouveaux modes de coordination et de coopération ainsi que la stratégie des organisations. Elle enseigne principalement dans des programmes de formations dites Executive (directeurs et managers des organisations de santé).

Les domaines de recherche de Corinne Grenier (largement dans le champ de la santé) concernent la structuration, la coordination et la gouvernance des organisations et des réseaux de santé, les innovations institutionnelles, la relation entre diversité des acteurs et l’innovation, la recomposition des frontières d’action (professionnelles, cognitives, institutionnelles…) ainsi que l’implémentation des politiques publiques sur les territoires de santé. Elle conduit généralement ses recherches selon l’approche de la recherche-action, quand elle intervient auprès des acteurs professionnels pour les aider à mettre en place et piloter des réseaux de santé, de nouvelles formes d’organisation et de gouvernance (MDPH – Maison Départementale des Personnes Handicapées), ou pour favoriser des innovations en santé publique aux frontières de nombreuses logiques institutionnelles et de champs de compétences et de légitimité (EPSP – Espace Partagé de Santé Publique, à l’initiative du CHU Nice). Elle a récemment étudié les changements de légitimité et de pouvoir dans le champ d’intervention de l’urgence médicale, à l’occasion de l’introduction d’une nouvelle technologie qui donnait de nouvelles compétences aux citoyens par rapport aux professionnels de santé.

Elle conduit ses travaux de recherche avec des équipes françaises de recherche (Université de Grenoble, CNAM – Conservatoire National des Arts et Métiers, Paris, et l’EHESP, Ecole des Hautes Etudes en Santé Publique) et avec des équipes de recherche étrangères (ENAP, Montréal et Telfer Business School, Ottawa, Canada et avec l’Université de la Bocconi, Milan, Italie).