Logo ENAP
Connexion

4 juil. 2019 Moktar Lamari publie un rapport sur la corruption dans le monde municipal en Tunisie

Avec une équipe composée d'étudiants de l'ENAP et de partenaires tunisiens, le professeur Moktar Lamari propose dans son rapport un diagnostic évaluatif sur la corruption dans le monde municipal en Tunisie et suggère des pistes pour y remédier.

Intitulé Diagnostic des risques et enjeux de corruption dans les communautés de Houmt Souk, Ajim et Midoun, le document conclut que le déficit d’éthique, le vide juridique et l’insuffisance des lois et de contrôles efficaces seraient les causes principales de la corruption.

Ces observations ont été rendues possibles grâce à un sondage auprès de 1200 personnes. Celles-ci ont été interrogées par questionnaire téléphonique sur ce sujet très sensible et très problématique pour la gouvernance et l’administration publique, et ce, dans tous ses paliers et secteurs.

Selon M. Lamari, la corruption constitue un beau défi empirique pour la recherche évaluative et pour la gouvernance de manière générale. Celui-ci croit par ailleurs que pour renforcer l’intégrité dans les municipalités tunisiennes, il est nécessaire de sensibiliser la population pour que celle-ci se sente davantage impliquée et conséquemment, soit mise à contribution dans la recherche de solutions.

Un article dans un média tunisien a fait état du travail de M. Lamari et son équipe.

Consulter le rapport